Le yak (ou yack, les deux orthographes sont acceptées) est un mammifère particulièrement implanté dans les chaînes de l’Himalaya, au Tibet et au Qinghai. Comme le chameau pour les populations du désert, le yak offre aux Tibétains sa force, son lait, sa laine, etc… pour de multiples usages de leur vie quotidienne.yack-1

La laine de yack, en fait son duvet, est récoltée sur les hauts plateaux chaque année au printemps quand le yack perd naturellement ce duvet qui s’accroche aux buissons des pâturages. Ainsi il n’y a pas de tonte de l’animal mais « récolte » ou « cueillette ».

Plus l’hiver est froid, plus la qualité de la laine est bonne. Mais la production reste faible puisque chaque yak donnera environ 100gramme de duvet par an. Cette rareté et l’extrême douceur de cette laine ont fait qu’elle a longtemps été réservée aux familles impériales chinoises.

Chaude et très isolante, cette laine est souple et particulièrement confortable et ne gratte pas du fait de sa structure, proche de celle du cachemire.

Pourquoi Somewhere développe des produits en laine de yack ?

Concernés par un développement durable, nous avons souhaité proposer à nos clients une alternative au cachemire. En effet la demande galopante de cachemire dans le monde a eu pour effet de multiplier par 4 les troupeaux de chèvres en 13 ans en Mongolie, provoquant un surpâturage entraînant une désertification des steppes. Les ovins broutent « très bas » l’herbe qui a du mal à repousser assez rapidement.

yack-2

Le yack, dont les cheptels restent limités, qui « broute plus haut », et dont le poil offre des qualités comparables à celle du cachemire est donc pour nous une réponse adaptée à la préservation des écosystèmes des prairies mongoles.

Sa laine est aussi plus écofriendly et anallergène, car, du fait du climat, l’animal ne sécrète pas de suint.  Elle ne nécessite pas les étapes de dessuintage chimique comme sur la majorité des laines dont les traces peuvent entrainer des intolérances sur la peau.

Nos pulls en laine de yack

Du fait de son prix très élevé, nous utilisons la laine de yack en mélanges. Enrichie de laine de yack, notre fine laine de mouton gagne en douceur et en légèreté pour un confort maximal et une chaleur très agréable. Grâce à la finesse de ses laines (inférieure à 20 µ) ce mélange précieux convient aux peaux les plus sensibles.

Nous développons aussi un mélange de coton pima et de duvet de yack…. mais nous vous en parlerons une autre fois. Assez parlé, nous vous laissons découvrir notre sélection hiver

Pull col bénitier GAGEACyack-5

Pull torsade ETIVALyack-4

Pull boutonné épaule EDALEyack-6

Pull col montant GONEO

yack-7

Facebooktwittergoogle_pluspinterestFacebooktwittergoogle_pluspinterestby feather

Un commentaire sur “Cet hiver, adoptez le yak !

  1. nadia bondon dimanche 6 novembre 2016, 17:50

    maintenant je comprends pourquoi il y a une offre incroyablement grande de pulls en cachemire sur le marché. D’année en année ces pulls sont de moins en moins chers comme si il y avait déjà saturation ou une qualité de plus en plus médiocre!?.la surproduction détruit tout.
    je ne savais pas que la laine de yak était cueillie, récoltée naturellement en respectant l’animal et l’écosystème de son environnement. Je croyais que la fabrication de pulls en laine de yak était seulement une affaire de mode, je découvre que Somewhere en fait plutôt une affaire d’éthique.C’est très positif.

Laisser un commentaire